2 mois de sport – Bilan
novembre, 2014 6 Commentaires

Au début du mois de septembre, j’ai profité de l’élan que donne la rentrée, pour me remettre au sport. Sérieusement. Je n’ai jamais été flemmarde du genou, pas plus ronde qu’un haricot vert et jamais abusé de la mal bouffe. Mais depuis quelques mois, j’ai ressenti une sorte de supplément kebab…situé sur les cuissots, les bouloum bouloum et évidemment sur la brioche dorée (je commence par croire que l’approche de la trentaine, c’est réellement dangereux). Me sentant un peu ramollo avec quelques cratères de lune se pointant de ci de là, et le bouton du pantalon faisant de la résistance, je me suis dit qu’il fallait que je me reprenne en main avant qu’il ne soit trop tard.

Mission 1 – Trouver la motivation d’aller à la salle. 

salle_sport

Je ne parle pas de la motivation pour faire les cours, mais bien celle de trouver le temps après le boulot, ou pendant la pause dej…ou les weekends. J’ai toujours été une fan absolu de sport, squats, zumba et tout ce qui fait bouger le popotin. Mais seule pour y aller, ce n’est pas toujours évident. La solution est apparue comme une évidence. Mes collègues (si vous me lisez un grand merci !) s’étaient inscrites non loin du boulot, et se motivaient entre elles chaque midi pour se défouler au bodysculpt, RPM, aquabiking et autres activités en tout genre…. Et pois chiche sur le couscous, il s’agissait de la même salle dans laquelle j’étais inscrite depuis le mois de mai. Il suffisait juste que je me mette en multicentres pour accéder au Graal. C’était donc décidé, un midi j’ai filé avec les copines, enthousiastes de savoir que le petit groupe comptait un nouveau membre.

1er cours : aquabiking. Me voilà dans le bassin, l’eau jusqu’aux doudous en train de régler la selle. Une fois installée, les guibolles ont pédalé non stop pendant une heure en musique, avec des exercices divers et variés. Ce cours est idéal pour reprendre en douceur… Mélangeant cardio et un peu de renforcement l’air de rien. Et surtout très bon pour la circulation sanguine. Je suis sortie du bassin ravie avec les gambettes légères.

A partir de là, ça a été la motivation de l’extrême…tous les jours. Et l’avantage quand on est en groupe, c’est que si il y en a une qui flanche, les autres sont là pour essayer de rattraper. « allez on va rigoler », »allez pense au mode bombastic pour l’été prochain »…. Du coup pratiquement tous les midis, nous voilà au top de la forme, ensemble.

Mission 2 – Accepter la lenteur des résultats

Quand on a passé quelques mois avec du grignotage, un peu d’abus de bons ptits plats, et de sédentarité…. (être assise toute la journée au travail n’arrange pas les choses), le corps a stocké quelques réserves… Du coup, au début, il ne sait pas trop ce qu’il se passe. Les courbatures sont belles et bien là, mais la fonte du popotin ne semble pas opérationnelle. Du moins pas tout de suite…. Et c’est quand même difficile, quand on marche comme un pingouin pendant quelque jours à cause d’abus de cuisse/abdo/fessier, de pas voir de résultat. Aucun. Niet. ah si, 2kg et demi en plus. De muscle. Mais on ne transforme pas un corps en un claquement de doigts. Oui, ça demande de l’effort. De la persévérance. Et de la patience. J’ai continué. A fond les miquelons. Une petite voix intérieure me chuchotant que je ne le regretterai pas. True.

Mission 3 – Manger sainement, avec quand même des petits plaisirs. 

alimentation_equilibree

Faisant d’une pierre deux coups, j’ai aussi décidé de rééquilibrer mon alimentation. Attention, je tiens à préciser que je n’ai pas prononcé le mot « régime ». Juste adapter mon alimentation, en fonction de l’effort, mais aussi éviter tout grignotage. Et autant vous dire que, quand on passe une heure à suer en faisant des planches et autres exercices tortionnaires, on ne regarde plus le paquet de biscuits de la même façon… On se revoit la goutte au front sur son tapis de sol. Soudainement on se dit que gâcher tous ces efforts en mangeant 10 gâteaux, c’est un peu bête. Mes 2 pires ennemis ? Les fringales de l’aprem, et le sucre le soir. Allez savoir comment, j’ai pris ces 2 très mauvaises habitudes. Au début j’ai dû me faire violence pour résister, mais finalement j’y suis arrivée. J’ai trouvé quelques trucs et astuces pour m’aider (que vous pouvez lire ici ). Bref, comme je l’ai dit, je ne fais pas un régime…. De temps en temps, je mange des burgers, des gâteaux, des bonbons et des pancakes. Le tout est de ne pas se goinfrer. Et surtout de ne pas manger à n’importe quelle heure. J’essaie d’espacer mes repas d’au moins 4h. Le temps de digérer. et de ne pas manger après 21h30. Et depuis je me sens beaucoup mieux. Pas de mal de ventre, pas de gonflements, moins de fatigue, et  une meilleure mine. Que du bonus.

Les résultats après deux mois

résultats_sport
ça, c’est moi.

Parce que finalement c’est ça qui nous intéresse 🙂

Globalement j’ai dégonflé. Les poignées d’amour aussi tenaces soient-elles se sont affinées. Le cuissot est ferme, le bouton du pantalon a signé l’armistice, et tout à changé au niveau de la ceinture abdominale. A force de planche, squats, bodysculpt, le gras du ventre à lui aussi diminué laissant place à un début de plaquette de chocolat.

J’ai surpris mon pantalon de jogging. Il ne me sert plus. Et je suis même obligée d’attacher le petit lacet à la taille pour ne pas me retrouver cul nu en plein effort.

J’ai perdu 2kg dans l’histoire.

Mon humeur aussi a changé. Pas de grise mine, moins de fatigue, plus de dynamisme.

Le petit plus qui fait toute la différence, c’est que le corps grossit beaucoup moins vite maintenant qu’il s’est raffermi. Alors non ce n’est pas une occasion pour abuser des gourmandises, mais c’est vrai que je culpabilise beaucoup moins quand je mange du chocolat (et des cookies) 🙂

Et surtout je me sens d’une forme olympique. Mon stress naturel aussi semble prendre la poudre d’escampette.

Les conseils 

Source image : http://www.anatis.ch/
Source image : http://www.anatis.ch/

 Le sport fait parti de ma routine, dès que j’en ai l’occasion, je fonce. Certaines vont me dire « mais quelle horreur, comment elle fait ? » Sachez que même si on est pas très « sport » il y a toujours moyen de trouver une activité top qui nous plait plus qu’une autre.

– Sports doux pour certains : bodybalance (sorte de cours de renforcement avec des exercices d’équilibre et d’étirements), yoga, pilates, piscine….

– Sports collectifs pour d’autres : handball, basket, foot…

– Sports plus insolites : Pôle Dance, roller Derby…

– Danse : zumba, Salsa, rock….

Pour la zumba à Lyon, je vous conseille les cours d’Annick. Elle va vous faire shaker le botcho bien plus que vous ne le pensez 🙂 Pour plus d’infos, c’est ici : http://fitndancelyon.blogspot.fr/ et retrouver Annick sur Facebook : Annick pro zumba

Pour les parisiennes, motivation avec Clothilde et ses chorées endiablées ! Son facebook : Clothilde Martin

cours_zumba_clothilde

Vous avez aussi l’option console de jeux. Grace aux nouvelles technologies, il est bel et bien possible de faire de l’exercice dans son salon. Je conseille fortement le jeu de zumba sur xbox one qui est encore mieux que certains vrais cours auxquels j’ai pu assister. Et a fera le bonheur de votre voisin d’en face. Il est possible aussi de s’acheter des DVD de cours si on n’a pas le budget pour s’inscrire à la salle de sport : abdos fessier, step etc… mais attention dans ce cas il faut se motiver seule (ou entre amies).

Pour celles et ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure « i love sport », attention. J’ai commencé fort, parce que j’ai toujours été sportive, et mon corps était quand même habitué à ce genre d’exercices. Si vous n’avez pas l’habitude, commencez doucement, sans quoi, claquages et courbatures pourraient bien vous décourager. Faites 2 séances par semaine pendant un mois, puis 3…puis 4… Il faut que ça reste un plaisir 🙂

Certaines personnes qui me connaissent et vont lire cet article vont se dire « mais elle est complètement folle, elle n’est pas grosse ». Et j’avoue, cette remarque m’énerve. Il n’est pas question de ça. Il est question d’être bien dans son corps. Non je ne suis pas grosse, mais mon corps a changé, par ma faute, et je ne l’ai pas accepté. J’ai décidé de me raffermir et non pas de maigrir. Le poids sur la balance, je ne m’y fie pas une seule seconde. Quand on reprend le sport, on prend du poids, parce qu’on gagne du muscle. Le tout est d’être bien dans ses baskets.

baskets sport

6 Commentaires
  1. Pauline

    Hello, merci de m’avoir fait découvrir ton blog à travers IG (mon pseudo drunkinl0ve__) ! je ne suis pas sportive de base mais je me force et c’est vrai que seule je ne suis pas très motivée. Malheureusement, avec mes pauvres moyens et mes horaires de travail irréguliers je ne peux m’inscrire dans une salle, et pourtant ça n’est pas l’envie qui me manque. Je vais faire un tour sur le site d’Annick , merci pour l’info. A très vite 😉

    Reply
    1. Leax

      Hé oui parfois ce n’est pas facile malheureusement. Mais on peut se motiver entre filles 🙂 au plaisir de te voir peut être un de ces jours en mode pompelup bombastic 😉 Il y a bientot une master classe avec Annick 😉

      Reply
  2. Mayan

    Je me suis mise aussi au sport mais toute seule et franchement je ne le regrette pas. Par contre je n’arrive pas à équilibrer mon alimentation je suis trop gourmande mais au moins je ne grossis pas et le sport m’aide à me raffermir quand même. C’est dur de s’y mettre mais une fois que « la machine » est lancée, c’est partie !!!!

    Reply
    1. Leax

      Bravo à toi ! J’ai aussi fait longtemps du sport seule, bravant les jours qui se raccourcissaient et le mauvais temps parfois 🙂 Et j’avoue, ce n’est pas facile ! Et comme tu dis, au moins le corps trouve un poids de forme même avec la gourmandise qui persiste, mais en même temps ça fait du bien de se régaler 🙂 on n’a qu’une vie 🙂

      Reply
  3. laurent

    Mayan c est déjà super bien pour le sport, l alimentation le phénomène mais faut pas se priver de tout le sport compense la gourmandise 😉

    Leax 2 kg sur la balance peut être mais tu as fait du muscle donc il ne faut pas voir que la perte de poids

    Toujours aussi plaisant de te lire , un ancien collègue ldf 😉

    Reply
  4. Pingback: Vivre avec "ça" - Le Bric a Brac de LeaxLe Bric a Brac de Leax

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Copyright © 2020 Lea Del Aguila. Les illustrations publiées sur ce site sont protégées par les lois françaises et, en particulier, par les dispositions du Code de la propriété littéraire et artistique.