Du Freelance au CDI…
octobre, 2014 Pas de commentaires

Depuis quelques temps, je vois de nombreux articles traitant de la vie de freelance déferler sur la blogosphère. Liberté pour certains, instabilité pour d’autres, c’est une toute autre façon de travailler. Mais alors, que se passe-t-il lorsqu’on passe du Freelance au CDI ?

1) Rigueur tu auras. Si toi aussi tu as une tête de poisson rouge, normalement la vie de freelance aura su te donner quelques neurones de rappel en plus… Du coup, en entreprise, on te trouve méthodique, rapide et efficace. Toujours à fond pour respecter les timings. En freelance tu as connu le syndrome « de la charrette », qui consiste à trimbaler ta charrette jusqu’au dernier moment, pour la vider en urgence. Oui, tu fais tout au dernier moment, mais tu respectes les délais. Ce concentré d’activité intense, tu le retrouveras au boulot, et oh surprise, tu seras même en avance des fois… Si c’est pas la joie ça.

2) Horaires d’entreprise tu maudiras. Je crois que c’est ça le pire. Toi qui te sentais libre comme la knacki dans sa purée, tu te retrouves à devoir arriver à une heure précise, manger quand l’aiguille arrive à 30 et partir alors que t’es en plein boom. Tu ne comprends pas trop au début. Ce manque de souplesse va te pomper le ciboulot, mais t’as pas le choix. C’est comme ça. Dotlife tu auras.

3) Fatigue te guettera. En rapport direct avec le point ci dessus, mais se lever à 7h tous les jours, soudainement, ça pique. Et pas que les cheveux. La tête de rillettes devant la glace se pointera tous les matins jusqu’à ce que ton petit corps prenne l’habitude. L’horloge biologique est un peu déboussolée. Mais finalement au bout d’un mois, ça va.

4) Organisation tu acquerras. Surtout quand tu te brosses les dents en te mettant les boucles d’oreilles d’une main, et le mascara de l’autre, avec le popotin encore à l’air, et qu’il est 7h45. Tu pars à 7h50.

5) Collègues tu apprécieras. Le méga point positif. Toi qui ruminais seule quand un client te demandait pourquoi une bannière imprimée restait statique (oui oui), là tu rumines à plusieurs. Les collègues et toi, c’est la complicité, la rigolade, le stress partagé, et les regards plein de sous entendus. C’est quand même cool. Y a pas à dire le collègue c’est sacré.

6) Stabilité tu obtiendras. Le salaire qui tombe tous les mois, faut avouer, t’avais perdu l’habitude. Le Graal. Tu vas pouvoir t’acheter ces ptits escarpins qui te font de l’oeil depuis quelques mois. Jackpot.

7) Bons projets tu réaliseras (ou pas). Tu ne choisis plus tes projets. On les choisit pour toi, t’es obligé de t’y coller. Si t’as la chance du chat qui balance sa patte dans ta voiture, ça va te plaire. Sinon t’as plus qu’à ruminer (rappelons : avec les collègues). Ce qui est cool, c’est qu’un travail en entreprise, a toujours plus de poids dans un book qu’un projet freelance (sauf pour de grandes marques et clients riches). Prends ton mal en patience, c’est pour ton bien finalement.

8) Administration tu délaisseras. Hé oui, fini la paperasse, les cotisations à calculer, les devis et factures à créer….Maintenant il y a des comptables pour ça. Pour ton plus grand contentement. Au lieu de perdre du temps, tu files t’acheter les escarpins (cf point 5).

9) Heure de pointe tu connaitras. A la salle de sport, sur la route, dans les transports en commun et au supermarché, tu auras la nette impression qu’il y a plus de monde qu’avant. Non, tu es juste synchro avec tout le monde. Welcome in the real life.

10) Projets de vie tu entreprendras. Parce que c’est ça non la finalité ? Tu te tapes des heures, de la foule, de la fatigue et tout le reste, mais tu pourras envisager tout un tas de trucs beaucoup moins accessibles que lorsque tu es freelance… C’est bizarre comme le banquier ne fait pas la même tête quand tu lui annonces que t’es en CDI. C’est ça la vie.

 

Tout ça pour dire qu’il y a des pour et des contre des deux côtés. Tout dépend de ce qu’on attend, de ce qu’on supporte et de ce qu’on entreprend. Chaque personne est différente, j’ai choisi mon camp.

tumblr_mseqyg6x6K1rfdneqo1_250

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Copyright © 2018 Lea Del Aguila. Les illustrations publiées sur ce site sont protégées par les lois françaises et, en particulier, par les dispositions du Code de la propriété littéraire et artistique.