Mes trucs anti-grignotages
octobre, 2014 1 Commentaire

L’Automne arrivant à grands pas, il est bien souvent difficile de faire face à la fatigue qui l’accompagne. Et c’est bien ma pire ennemie celle là. Elle me crève, me fait perdre mes cheveux, me fait râler mais surtout…. me donne faim ! Au boulot, c’est la guerre avec mes envies de sucre. J’ai souvent mes sens gustatifs en alerte dès qu’un paquet de bonbons se pointe. Mais j’ai trouvé quelques trucs et astuces qui me permettent de tenir et de reprendre des forces sans que la balance ne fasse grève. (oui parce que le fameux verre d’eau qui fait soit disant passer l’envie…on repassera…)

tisanes

1) Les tisanes, mes alliées. J’ai de la chance, je les aime bien. Digestion, relax, detox (sans qu’elles aient goût au foin), énergisantes. J’en bois toute la journée. L’eau chaude semble m’apaiser un peu, et parfois je rajoute un peu de miel pour la petite touche gourmande. Le thé vert aussi, allié minceur, puisque brûle graisse et anti-oxydant, fait parti de ma routine boisson de la journée.

2) J’essaie de me concentrer sur autre chose. Hop la playlist pompelup en route, qui me fait penser aux vacances et donc au maillot de bain…. où tout simplement qui me projette dans une toute autre ambiance. Sinon je prends 5 minutes pour hydrater mes mains avec une odeur réconfortante. Hop, oublié l’appel de la tablette de chocolat.

3) Je me projette. J’essaie de penser à la soirée de samedi prévue… Me sentir mal dans mon jean ? dans mon legging ? ou dans ma ptite robe ? Hors de question. Et puis, on fait quoi une fois les douceurs englouties ?… comment je vais me sentir ? Si c’est pour avoir mal au ventre l’après midi…ça ne vaut peut être pas le coup.

4) Les en-cas bénéfiques. Si je suis dans une période ogresse de la faim, je me prévois un petit sachet de carottes crues (ou des radis mais c’est moins glam et bon) sur le bureau. Deja, il faut les mâcher longtemps, ensuite n’oublions pas qu’elles sont sucrées, et enfin elles rassasient bien. Elles sont aussi bonnes pour les intestins (et en plus elles vous rendront aimable). Les fruits secs (amandes, noix de cajou non salées, abricots secs, pruneaux) ça marche aussi, mais attention, beaucoup plus caloriques, et il est parfois difficile de maîtriser son envie de piocher dans le paquet 🙂

5) L’envie de sucre, vient aussi parfois du stress. Une contrariété ? allez hop le chocolat vient se mettre en tête de liste de la tentation intégrale. Quand ce cas là se présente, je prends un peu de recul sur mon siège et me masse l’intérieur de la paume de main avec le pouce de l’autre main. Et j’essaie de respirer avec le ventre. On relativiiiiiiiiise.

6) Bien manger aux repas. Il n’y a pas pire que la grosse  fringale de 11h ou de 15h30.. C’est pourquoi je n’hésite pas à prendre un petit déjeuner conséquent le matin, (café + biscottes avec un peu de confiture + yaourt au soja + parfois un morceau de blanc de poulet), prendre un repas de midi toujours accompagné d’un peu de féculents, et une compote ou une pomme pour le goûter… Fini les craquages. 🙂

7) Bien dormir. Hé oui, la fatigue joue beaucoup sur le moral mais aussi stimule l’appétit. (production de l’hormone Ghréline). Ce n’est pas pour rien qu’on a souvent envie d’un gros fast food après une soirée riche en popotinshaking. Le corps demande de l’énergie et bien souvent on se tourne vers la facilité…. C’est pourquoi il est important d’avoir un sommeil réparateur et suffisant. Il est inutile de lutter le soir. On se glisse sous la couette et c’est partiiiii pour le voyage au pays des rêves.

8) Se brosser les dents. Oui même au bureau… Vous verrez ça ne donne plus du tout envie de manger.

9) La prise de conscience. Quel impact a le « mauvais » sucre sur notre organisme ? Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi les semaines où vous mangez plus sainement, votre corps réagit différemment à la fatigue ? Il est plus résistant, plus dynamique, vous pétez la forme… Et oui, les mauvais aliments sont bcp plus difficiles à digérer, ils fatiguent l’organisme. Alors pourquoi vouloir se faire du mal ?

Après, Il ne faut pas non plus bannir les bonne petites douceurs gourmandes qui font partie de la vie sous peine de se voir frustrer ou encore d’être victime d’un craquage niveau warrior au moment où l’on ne s’y attend pas…. un petit carré de chocolat avec le thé ou le café n’a jamais tué personne, et il faut savoir se faire plaisir. Sans parler des moment entre copains… Le tout est de savoir le faire raisonnablement.

bonbons

 

 

1 Commentaire
  1. Pingback: 2 mois de sport - Bilan - Le Bric a Brac de LeaxLe Bric a Brac de Leax

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Copyright © 2020 Lea Del Aguila. Les illustrations publiées sur ce site sont protégées par les lois françaises et, en particulier, par les dispositions du Code de la propriété littéraire et artistique.