Ce qui a changé ma vie…#2 Le Bodybalance
mars, 2015 1 Commentaire

Voilà quelques temps que j’ai découvert une nouvelle activité, qui fait du bien au corps, et à l’esprit : le bodybalance.

Il y a quelques années, quand je voyais les yoguistes entrer dans la salle de fitness avec leurs tapis, et leur calme olympien, je riais un peu sous cape.

Le yoga ? un sport ? Laissez-moi rire ! Pour moi, c’était synonyme de flemme, l’occasion de s’asseoir tranquillement sur un tapis et attendre que l’heure passe…. A vingt ans, j’ai essayé un cours à la salle, impossible de me concentrer. Les fesses proéminentes de ma voisine de devant (que j’ai eu en gros plan pendant tout le cours) m’ont complètement déconcentrée et fait glousser… Peut-être que je n’étais pas prête à ce genre de cours, pas assez mâture, je n’en avais pas encore besoin ou encore pas bien compris le principe… Et puis j’ai changé. A force de pousser mon corps à aller toujours plus loin, j’ai commencé à avoir des alarmes corporelles se déclarer : douleurs musculaires… fatigue… rougeurs..  BodyAttack, bodySculpt, Zumba, RPM… J’étais toujours à fond. Et puis cette année, j’ai décidé un jour de fatigue, de me traîner jusqu’au cours de Bodybalance. La révélation.

Oui mais c’est quoi ? 

Le Bodybalance, c’est une discipline basée sur l’équilibre. Elle mixe  Yoga, Taï Chi, Gym Chinoise et Pilates.  A force de volonté, on gagne en flexibilité, souplesse et calme (ce qui est bien pratique au quotidien). On apprend à respirer (par le ventre), on contrôle son souffle, on se concentre.

Le cours est fractionné en 3 parties (il dure environ 45minutes) :

  1. L’échauffement : basé sur des mouvements de Taï Chi , il aide à gagner une fluidité pour le reste du cours, et permet de concentrer ses mouvements avec le poids du corps.
  2. Les équilibres : On passe aux mouvements de pilates et Yoga, position du guerrier, salutation du soleil, du chien à 3 pâtes, du chameau… et autres animaux tous aussi souples les uns que les autres apparemment. On enchaîne une série de mouvements contrôlés qui plonge le corps en état d’harmonie et d’équilibre. C’est cette partie du cours qui vient étirer les muscles et renforcer le cuissot. Ça pique, c’est difficile, mais on s’accroche.
  3. La relaxation : Après l’effort le réconfort. Place à la méditation. Allongé sur le dos, on prend de grandes bouffées d’oxygène, on efface les pensées négatives du ciboulot et on pense à des choses agréables. Tout ça sur un fond de musique zen savamment choisie. C’est agréable, et ça multiplie les effets bénéfiques du cours par 11 (au moins).

Cette activité tout en souplesse et renforcement musculaire permet non seulement de retrouver son calme après une journée de stress, mais aussi de se relaxer tout en faisant travailler ses muscles. Méfiez vous des apparences, on peut suer à grosses gouttes suivant les cours et avoir des courbatures dès le lendemain. Cette discipline, m’a fait prendre conscience de mon corps, mais aussi que les sports violents (avec impulsions et compagnie) ne sont pas forcément les plus efficaces. J’ai gagné en souplesse (oui j’arrive à toucher mon genou avec mon front en position assise, moi qui était raide comme un pylône), je gère bcp mieux mon stress et mon mal de ventre grâce à la respiration du ventre, et surtout  je me suis raffermit.(de partout). je le pratique depuis maintenant 6 mois, et je dois dire que je suis accro !

bodybalance_03

bodybalance_02

bodybalance_04

Le petit plus de cette activité, c’est qu’on peut la pratiquer chez soi (pour le plus grand bonheur de vos voisins si vous avez un bon vis à vis).  Il suffit d’avoir un tapis, de foncer sur Youtube (petit cours sympathique ici) et c’est parti ! En complément, une activité cardio permet d’équilibrer parfaitement le travail.

Et vous, êtes-vous prêt à essayer ?

1 Commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Copyright © 2020 Lea Del Aguila. Les illustrations publiées sur ce site sont protégées par les lois françaises et, en particulier, par les dispositions du Code de la propriété littéraire et artistique.