Le BTS diététique en questions/réponses
Le BTS diététique en questions/réponses
January, 2018 13 Commentaires

Depuis que j’ai obtenu le diplôme de BTS diététique en octobre dernier, et suite à l’article consacré à ces études (le Bts diététique à distance), je reçois fréquemment de nombreux mails avec beaucoup de questions. C’est pourquoi j’ai décidé d’écrire ce post regroupant vos interrogations. Je précise que c’est mon point de vue, la façon dont j’ai vécu ces 2 ans, et que chacun vit cette aventure différemment. Bonne lecture !

Je n’ai pas un profil scientifique, est-ce que je peux faire le BTS diététique ?

Cette question est sans doute celle que j’ai reçu le plus souvent. Et pour cause ! Le BTS diététique est très scientifique. On étudie la biochimie, la physiologie, la physiopathologie… et de manière assez poussée. Pour ma part, je ne suis pas du tout issue de cette filière. Je suis graphiste illustratrice et forcément je suis beaucoup plus calée en communication qu’en étude de l’acétyl COA (#dequoiellenousparle)… Et malgré tout, ça ne m’a pas empêchée de réussir le diplôme. Avec du travail, de l’acharnement, de la rigueur, il faut bien le dire, on s’en sort. La réponse est donc OUI !

Comment t’es-tu préparée au BTS ?

Ayant moi-même une petite appréhension sur ma réussite dans les matières qui font chauffer les neurones, j’ai commencé par la mise à niveau d’Isabelle Pascal. Une prof haute en couleurs, avec laquelle le courant est très bien passé. Mais surtout, j’ai complètement adhéré à sa pédagogie. Sa mise a niveau est composée de cours vidéo, ainsi que de PDF et d’exercices qui m’ont tout de suite mise dans le bain. Mais surtout, ça m’a permis d’avoir un petit aperçu sur la manière d’appréhender ces matières pendant le BTS et il faut bien le dire ça m’a rassuré. Comme pour tout, lorsqu’on travaille, on a des résultats. Isabelle a un groupe facebook d’entraide (que l’on prenne des cours ou pas avec elle on peut y participer, poser ses questions etc…) : BTS Dietetique – Physiologie / Microbiologie / Biochimie et si vous voulez avoir un aperçu de ce qu’on étudie pendant le BTS, c’est par ici : http://www.bioelys.fr/

On me demande aussi souvent pourquoi je n’ai pas pris la MAN du CNED. En fait je n’avais pas eu de très bon retours (mais je ne peux pas vous assurer si elle est bien ou pas du coup) car très fournie et avec beaucoup de choses inutiles à savoir pour le BTS. D’où mon choix de commencer avec Isabelle qui va à l’essentiel avec un apprentissage bien ciblé pour commencer la formation en tout sérénité.

Petite précision importante, je ne suis pas en train de vous dire qu’il faut à tout prix prendre des cours à côté. Ceci est mon cas, j’ai préféré faire comme ça et ça a fonctionné, mais je connais bcp d’étudiants qui ont pris le CNED point barre, et qui ont réussi.

Tu as choisi le CNED pour étudier… Est ce que c’est bien ? Est-ce suffisant ? Est-on bien accompagné ? Que penses-tu des autres organismes qui proposent la formation ?

Le CNED (Centre National d’études à distance) est l’organisme de l’éducation nationale. La formation avec eux est reconnue par l’Etat et elle permet donc de s’inscrire aux épreuves (vérifiez donc bien la validité de votre formation si vous passez par un autre organisme). J’ai complètement adhéré à ses études, les cours sont complets, nous sommes bien accompagnés (il y a un tutorat téléphonique pour avoir des profs en ligne en cas de besoin + des forums sur la plateforme du CNED, avec thématique par matières où des profs répondent à nos interrogations). Seul bémol, depuis 2015 les cours sont en format numérique (PDF à télécharger), et j’ai du tout imprimé car c’était difficile pour moi de lire sur un écran d’ordi toute la journée. Maintenant le CNED propose aussi l’option imprimée moyennant une somme supplémentaire sur la formation. Il y a un nombre de devoirs à rendre dans l’année, non obligatoires suivant si votre formation est financée par un organisme ou votre travail par exemple. Ces devoirs sont un excellent entrainement pour vérifier vos acquis, et j’ai eu à chaque fois de super correcteurs qui m’ont donné de très bons conseils (si ils passent par là je les remercie !). Je suis donc globalement très satisfaite d’être passée par le CNED.

Concernant les autres organismes, je ne peux pas vous dire puisque je ne les ai pas essayé. Pour ce qui est du BTS en passant par une école, le rythme est totalement différent et si besoin de renseignements je vous invite à vous rapprocher des étudiants concernés.

J’ai vu qu’il y avait des modules complémentaires, ou plutôt regroupement (techniques culinaires, mémoire etc). Est-ce nécessaire ?

Effectivement, en option il y a ce qu’on appelle des regroupements. Il s’agit de semaines, en fin d’année généralement, permettant de se focaliser sur une matière avec des profs dans un lieu dans votre ville. A vous de regarder les offres, mais je sais qu’il y a regroupement Mémoire (donc conseils sur la rédaction etc…), regroupement biochimie, regroupement techniques culinaires. Cependant, ces semaines coûtent chères (environ 650€ si je me souviens bien).Pour ma part, en fin de 1ere année, j’avais pris le regroupement techniques culinaires. C’est sans doute, le plus indispensable ! Parce que vous êtes en conditions d’examen, dans une cuisine qui ressemblera forcément à ce que vous retrouverez à l’examen, et ça permet de faire le tour sur un ensemble de recettes à connaître, de faire un point sur les points d’hygiène à respecter etc… Bref en tout cas, c’est surement grâce à ça que j’ai validé mon épreuve, car j’ai pu anticiper.

Il y a plusieurs stages à effectuer pendant la formation… Sont-ils obligatoires ? Sont-ils difficiles à trouver ?

Pendant cette formation il y a effectivement plusieurs types de stages à effectuer : 2 stages en restauration collective (6 semaines en tout), 2 stages thérapeutiques (5 semaines chacun) et un stage optionnel (ce qui ne veut pas dire que vous n’êtes pas obligé de le faire, mais que c’est vous qui choisissez où vous voulez l’effectuer). Ils sont OBLIGATOIRES, il y a des conventions de stage à signer. Mais surtout sans ses stages, vous ne pouvez pas passer l’épreuve de soutenance de mémoire, puisque vous devez écrire le mémoire dessus Concernant les stages en resto co (6 semaines), ils sont ultra faciles à trouver. Vous pouvez choisir une école, un collège, un lycée, un resto administratif, une maison de retraite, un cuisine centrale… bref vous avez moult possibilités tant que c’est pour la population bien portante, qu’il y a au minimum 100 couverts et que surtout les repas sont préparés sur place et ce n’est absolument pas obligatoire qu’une diététicienne soit sur place (Ne vous inquiétez pas toutes ces infos vous sont données pendant la formation). Vous pouvez choisir de faire 3 et 3 semaines, ou 4 et 2 semaines.

Les stage thérapeutiques (10 semaines) : Aïe ça se corse. Ils sont extrêmement difficiles à trouver. Il faut s’y prendre dès la 1ere année et ne pas hésiter à élargir au max son champ de recherche. J’ai effectué l’un d’eux à Perpignan alors que j’habite à Lyon. Si vous êtes au CNED, attendez vous à faire face à une discrimination complètement aberrante de la part des organismes hospitaliers (ah ben oui pour eux le CNED ce n’est pas sérieux, bosser à la maison ce n’est pas possible…. Je suis très en colère contre ça. Si des responsables me lisent, sachez que faire cette formation seule à la maison, qui bien souvent, est en plus une reconversion professionnelle (donc on a de l’expérience derrière etc…) j’appelle ça plutôt du courage ! ça montre une volonté, une motivation et surtout un grand sens de l’autonomie…). Bref revenons à nos moutons, les stages thérapeutiques sont d’une durée de 5 semaines chacun, et il faut être encadré par une diététicienne. Il vous permettra d’avoir une première approche thérapeutique, de prendre en charge des patients, et pour votre mémoire vous devrez choisir 3 cas patients (avec des pathologies différentes, et effectuer une démarche de soin diététique).

Le stage à thème optionnel (4 semaines): Là, vous êtes libre. A vous de choisir une structure dans laquelle vous avez envie d’évoluer, ou de découvrir. Vous devrez ensuite montrer qu’elle est la place d’une diet dans cette entreprise. (il n’est pas obligatoire qu’une diet soit présente). J’ai fait le mien, dans une agence de prestation à domicile spécialisée en nutrition entérale et parentérale (autant vous dire que j’ai aps vu toujours des choses très jojo) mais je suis très content de cette expérience qui a été très enrichissante et qui m’a fait faire de très belles rencontres .

Comme vous pouvez le constater, les stages prennent du temps sur l’année et je vous avoue qu’il est très difficile d’être à fond dans les cours tout en étant en stage car le rythme de travail décoiffe. Donc tout ceci demande de l’organisation et de l’énergie. Ces stages ne sont pas rémunérés.

Je vous rassure au CNED il y a un livret stage qui vous donne touuuuutes les informations nécessaires et c’est ultra complet, donc merci de ne pas ne pas me blinder de questions dessus, et lisez ce que vous avez à disposition 😉 Et petite précision supplémentaire, non je ne peux pas vous faire avoir de stage, je ne suis pas en poste en milieu hospitalier…

BTS diététique à distance

Travailler seule à la maison, est-ce difficile ? Comment t’es-tu organisée ?

Voilà une des grandes questions très fréquente ! Et malheureusement je ne peux pas vous répondre. Travailler à la maison dépend de chacun. Par exemple, de mon côté, j’avais déjà travaillé en freelance chez moi, donc je savais que déjà j’en étais capable. De plus, j’ai toujours adoré l’école, apprendre de nouvelles choses, et je n’ai jamais buté sur mes formations précédentes. Je ne suis pas du genre à rester sur un échec, et étant d’une nature à aller de l’avant je me doutais que cette facette de la formation n’allait pas me poser de problèmes. Ces 2 ans à travailler sur mon petit bureau et dans le salon, ne m’ont absolument pas dérangé et je me suis régalée. Mais attention, je tiens à vous mettre en garde, je vous dresse là, ma vision. Je connais de nombreuses personnes qui se sont complètement découragées au bout de quelques mois devant la montagne de choses à apprendre. Il est vrai que parfois, c’est un peu pesant d’être seule. Voilà pourquoi, n’hésitez pas à vous trouver une binôme de travail, avec qui vous pourrez organiser des révisions ou des rythmes pour apprendre les modules. J’ai trouvé la mienne en fin de 2ème année (donc j’ai appris toute seule pendant 2 ans) pour les révisions de l’examen (coucou Cindy ! ) Et nous avons bossé comme des dingues tout l’été, dans la bonne humeur, nous soutenant dans nos coups de mou et nous avons obtenu le BTS toutes les deux (yahooo). J’ai aussi dernièrement monté un groupe de Parrains et Marraines du BTS diététique afin qu’un ou une diplômé vous parraine, et vous donne quelques conseils ou vous remontent le moral en cas de petits moments de faiblesse. Par contre je précise, les marraines ne sont pas là pour faire du soutien scolaire, ni pour être harcelée toutes les deux secondes, il s’agit d’un soutien.

Niveau organisation, j’ai vraiment fait au feeling essayant d’être à peu près dans les temps par rapport au planning du CNED. Quand on bosse chez soi, on peut vite être aussi débordée par les tâches ménagères. Déconcentrée par une lessive à faire, à étendre, un bout de vaisselle à laver, ou du repassage. Si vous restezcchez vous pour travailler, mettez-vous des œillères si vous vous organisez avec un emploi du temps. Vous avez aussi la possibilité d’aller bosser dans un café, une bibliothèque…. C’est une bonne solution pour rester concentré.

Quelles étaient tes méthodes de travail ? combien d’heure bossais-tu par jour ?

Je ne parle jamais d’heures de travail. On peut rester 8h à son bureau, en ayant bossé efficacement seulement 2h. En gros le temps ça ne veut rien dire. Je me fixais plutot des objectifs à la semaine. En gros, je devais arriver le vendredi avec tel ou tel module terminé, le devoir de nutrition fini et rendu etc… ça, vous pouvez le faire une fois que vous avez cerné un petit peu la formation et que vous avez à peu près jaugé votre vitesse d’apprentissage, qui là aussi, est propre à chacun d’entre nous. Je vous mets aussi en garde, contre les réseaux sociaux qui non seulement peuvent devenir chronophages mais aussi totalement angoissants, parce qu’il est facile de se comparer aux autres. Et si on voit que d’autres étudiants avancent plus vite, on peut paniquer. Avancer à votre rythme, régulièrement et il n’y aura pas de problèmes. Personnellement je n’ai pratiquement jamais travaillé les weekends, que je destinais plutôt au repos et à la vie de famille.

Peux-tu me conseiller sur des livres indispensables à avoir pendant la formation ?

Il y a peu, j’ai écrit un article destiné aux livres du BTS : https://www.leaaax.com/bts-dietetique-livres-choisir-complement/

Travailler à la maison

As-tu eu des coups de mou pendant la formation ?

La réponse est OUI. Je pense que c’est tout à fait normal et que chacun passe par là pendant ce BTS. La pression est quand même énorme, la quantité de travail n’en parlons pas, et travailler chez soi seule peut-être pesant au bout d’un moment. Il est aussi normal de douter de soi à certains moments. Quand ça n’allait pas, je sortais prendre l’air, j’en parlais à mon amoureux, ou je faisais des pauses. Je n’ai pas hésité parfois à laisser mes cahiers et révisions au placard pendant 2 bonnes semaines le temps de me ressourcer, de faire mes illustrations, de prendre du recul. Je repartais fraîche comme un gardon suite à ces minis “vacances”. Mais surtout je n’ai jamais oublié pourquoi j’avais commencé cette formation, pourquoi je voulais faire ce métier…. ça me reboostait illico !

Je travaille tout en faisant mes études, est-ce que ça te semble réalisable ?

Je ne vais pas vous mentir, mais je trouve ça délicat. Je connais des étudiantes qui ont réussies tout en ayant conservé un travail mais plutôt à mi-temps. La 1ere année encore, j’ai envie de dire que oui c’est possible. La 2eme, beaucoup moins. Surtout qu’à présent les écrits sont passés en juin, ce qui réduit le temps de révision ( et il est précieux) et avec les stages au milieu, je pense que si vous voulez vous préserver un peu, travailler en même temps n’est pas une bonne solution. Cependant vous avez aussi la possibilité de passer le diplôme en mode progressif (sur 3 ans, 4 ans ou 5 ans, les stages sont valables 5 ans ainsi que vos notes), et ainsi passer par exemple seulement 2 matières par ans… beaucoup plus faisable en travaillant.

Comment t’es-tu préparée à l’examen ?

J’ai envie de dire que je me suis préparée pendant 2 ans. J’ai travaillé rigoureusement et régulièrement sans jamais rien lâcher. Mais comme dit plus haut, j’ai aussi trouvé une binôme de révision avec laquelle nous étions sur la même longueur d’onde. Même motivation, même rythme de travail, même rigueur. Nous avons travaillé à fond avec les annales des années précédentes tout en allant plus loin dans les questions posées. Nous nous faisions au moins 2 skype par semaine, on se préparait des fiches révisions, des fiches questions. Bref nous nous sommes données les moyens de réussir. Même si cette période était assez difficile niveau fatigue mentale (tellement nos neurones ont cramé) j’en garde un souvenir très agréable repensant parfois à nos marrades derrière les écrans (ah que c’était bien) …

L’examen est-il difficile ? Comment l’as-tu vécu ?

Que répondre à ça ? Comme tout examen, il faut avoir travailler, s’être entraînée et avoir été investie dans ses études pour réussir. Pour ma part, oui j’ai bossé dur, et j’ai essayé un max de ne pas apprendre bêtement. C’est à dire, que même si il y a beaucoup de par cœur, je suis toujours allée lire des documents, j’ai essayé d’approfondir certains points et surtout tout ça m’intéressait.

L’examen il n’est pas facile, pour une bonne raison. Ce BTS est quand même assez vaste, on apprend énormément de choses, du coup on ne sait vraiment pas sur un module aïe aïe aïe… si ça tombe, c’est mort. (bien que au vue de vos connaissances il y a quand même moyen de s’en sortir). Pour a part, je n’ai jamais autant stressé que pour cette semaine d’épreuves du BTS. J’avais le ventre noué H24, et j’ai perdu 2,5 kg en 5 jours (pourtant ce n’était pas faute de bien manger ! Mais vous l’apprendrez, l’adrénaline ça joue des tours 😉 ) Même après la semaine d’exam je ne suis pas redescendue tout de suite, j’en rêvais la nuit, et j’avais des pointe de stress en journée (ah quelle aventure ! ). Quel soulagement le jour des résultats !

Le BTS diététique est-il valable à l’étranger ?

Malheureusement non. En France nous sommes les seules à le passer en 2 ans. Si vous voulez exercer en Belgique, en Suisse ou autre, sachez qu’il vous faudra passer une équivalence. De plus certains pays ont d’autres repères nutritionnels qui ne sont pas les mêmes que les nôtres donc renseignez-vous bien avant.

Quels sont tes meilleurs souvenirs de ces 2 ans d’études ?

J’ai envie de dire que globalement je me suis régalée. Mais sans hésiter, ce sont les rencontres que j’ai faites durant mes stages. Qu’elles soient professionnelles ou personnelles. J’ai adoré le contact avec les patients aussi, les échanges que j’ai pu avoir avec des personnes enrichissantes, et surtout les amitiés qui sont nées de ces 2 ans d’études. Ça a été une super expérience humaine et si c’était à refaire je foncerai.

Que fais-tu maintenant ?

Après l’examen j’ai eu besoin d’un petit temps de “repos diététique” comme je l’appelle. Après le gros rush des révisions je n’avais pas envie de me lancer tête baissée encore dans la nutrition et j’avais besoin de réfléchir à mes projets (qui ne manquent pas). J’ai repris mon activité en freelance de graphiste illustratrice, tout en montant mes projets de diététicienne qui verront certainement le jour en 2018.

J’espère que cet article vous aura éclairé sur de nombreux points. Si vous avez des questions concernant le prix de la formation etc.. merci de vous adresser directement au CNED (oui je ne travaille pas à leur secrétariat :D). Bonne chance à vous si vous vous lancez et bon courage aux étudiants qui sont en plein dedans !

13 Commentaires
  1. Paula

    Tu as été hyper courageuse ! je suis fière de toi <3
    Je te souhaite de la réussite dans tes projets diététiques

    Reply
    1. Léa Del Aguila

      Merci Paula ! C’est super gentil ! En tout cas je souhaite à tous ceux qui se lancent, que leur aventure soit aussi palpitante que la mienne 🙂 Bonne journée à toi :*

      Reply
  2. Romain

    Hello ! Je viens de tomber sur ton blog et je me retrouve pleinement dans tout ce que tu écris.
    Cependant j’aurai une question, sachant que je n’ai pas de diplôme autre que mon bac S, je me demandai s’il était “facile” de trouver un emploi dans la diététique après l’obtention du diplôme ? J’ai entendu dire que c’était un secteur qui commençait à être saturé.
    C’est pourquoi je me tourne vers toi pour savoir si tu as eu des écho positifs quand à la recherche d’emploi dans le domaine de ce diplôme !
    Merci et bon courage pour tes futurs projets !

    Reply
    1. Léa Del Aguila

      Hello Romain ! Je pense qu’à partir du moment où tu es passionné…où tu te donnes les moyens de réussir et que tu en veux… hé bien tu trouveras 😉 Pour ma part j’avais dejà une idée assez concrète de ce que je voulais faire après le diplome et je suis à fond… et branche bouchée ou pas ça ne me freine pas 😉 donc si t as envie de faire ce métier je n ai.qu un conseil : fonce ! 😊

      Reply
  3. Pingback: Vos questions sur le BTS Diététique – My Happy Balance

  4. as noté

    Bonjour Léa!
    Comment tu as organisé tes cahiers? Avais-tu un cahier par matière? Est-ce que tu as noté des résumés des cours et des exercices la dedans?
    Merci d’avance
    Evgenia -)

    Reply
    1. Léa Del Aguila

      Hello ! Alors j’avais plustot des classeurs… je me faisais des fiches résumé mais surtout pas mal de croquis ou de fiches illustrées (comme j ai une memoire visuelle…) et je glissais aussi des articles ou photocopie en lien avec le cours dans des pochettes plastiques 😉 Du coup les exos je les faisais sur des cahiers ou meme des feuilles volantes…

      Reply
  5. Nicolas

    Très bel article, merci !
    Dans ma reconversion professionnelle, je me projette sur le BTS Diététique (probablement à distance, CNED ou autre organisme) avec activités web et pro en parallèle + vie familiale avec enfants, je me rends bien compte qu’il faut trouver un bon équilibre et être hyper motivé et organisé…
    Bonne continuation dans votre activité et vos projets !!

    Reply
    1. Léa Del Aguila

      Merci Nicolas ! He bien si jamais bienvenue dans l’aventure du BTS… vous verrez c est passionnant…déroutant parfois (ul faut lettre ses convictions de coté le temps de l’exam…) mais tres enrichissants 😊

      Reply
  6. Aurore

    Bonsoir !
    Je me lance dans le bts diet l’année prochaine, et je viens de commander la remise à niveau… je ne connais personne dans mon entourage et je suis peu sur les réseaux sociaux mais je suis un peu rassurée en lisant tes articles, car j’ai peur de la gestion des cours en étant maman…j’ai une question, comment as tu trouvé ton binôme ? Je pense que pour moi une des clés de la réussite est là, j’ai besoin d’interaction.. merci pour ton article, le temps que tu passe à écrire tes morceaux de vie qui éclairent de parfaits inconnus..

    Reply
    1. Léa Del Aguila

      Bonsoir Aurore ! Merci pour ton petit mot 😊 Alors pour ma binome, je l’ai trouvée en 2eme année lors de cours avec Isabelle Pascal 😉 On suivait une partie des memes cours et on s est rendu compte qu’on avait la même façon de travailler…la meme motiv…la meme vitesse d apprentissage 😉 on était tres complementaires 😊 bref on a préparé le diplome avec bcp de fou rire et de bonne humeur 😊 C est tres important que tu trouves un binome comme ça parce que si tu tombes sur quelqu’un qui se repose sur toi ou pire qui te refile son stress c est l horreur… 😕 En tout cas bienvenue dans l aventure du BTS et régale toi bien 😘

      Reply
  7. Epenoy

    Bonsoir Léa,

    ton blog est vraiment intéressant… J’aurais même tendance à dire “indispensable” !

    J’ai 48 ans et je souhaite changer d’orientation (quand même !). Je vais passer par le CNED. Une question se pose à moi quant au type de formation diététique à prendre : globale ou par unité. En ce qui me concerne, je n’ai que 2 ans pour effectuer la totalité. Laquelle as-tu choisie ? Si je prends la formation “globale” et que je me plante au bout des 2 ans, ai-je la possibilité de garder certaines unités dans lesquelles j’aurai eu la moyenne, même si je ne suis pas passée par la formation “par unité” ?
    Ma question est assez précise mais la réponse du CNED ne m’a pas convaincue : la personne que j’ai eue au téléphone ne semblait pas trop savoir…

    Merci beaucoup pour ta réponse.

    Karine

    Reply
    1. Léa Del Aguila

      Bonjour Karine ! Merci beaucoup pour ces chouettes compliments 🙂 et je suis ravies que mes articles t’aient plu… Alors pour passer le BTS en 2 ans il faut prendre la forme globales. La forme progressive (par matière) est en minimum en 3 ans, et est faite pour les gens qui ont besoin de + de temps.. Ce qu’il se passe en global, c’est que si tu rates le BTS, tu peux tout de même conserver les matières où tu as eu la moyenne et donc ne pas les repasser l’année suivante. Pour les stages, ils sont valables 5 ans une fois effectués donc pas de stress (mais de toute façon la question ne se pose pas tu vas réussir 😉 ) Voilou j’espère que j’ai répondu à tes questions et bienvenue dans le monde la diet’ !

      Reply

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

error: Copyright © 2017 Lea Del Aguila. Les illustrations publiées sur ce site sont protégées par les lois françaises et, en particulier, par les dispositions du Code de la propriété littéraire et artistique.