Une maman pas comme les autres…
septembre, 2015 4 Commentaires

Ariane, je l’ai connu à une soirée, chez une copine il y a 6 ans. C’est un petit bout de femme discrète, joyeuse, et curieuse. Mais surtout elle a une particularité : elle est sourde. Elle communique donc en signant et nos premiers échanges ont été pour le moins dynamiques.  Depuis, elle est devenue Maman et a bien voulu répondre à mes questions en tant que maman Poule.

Pour Ariane, le quotidien n’est pas le même que tout le monde. Son handicap ? (ou sa particularité comme elle aime l’appeler) C’est la surdité profonde non génétique (parce qu’il y a plusieurs formes de surdités avec leurs différents degrès). En gros, elle n’entend rien de rien. Le vide intersidéral niveau sonore. Son compagnon, est lui aussi sourd. Mais alors comment font-ils avec leurs enfants, ses petits lutins magiques, qui eux, sont entendants ?

ariane

Quand on veut devenir parents, on peut avoir quelques appréhensions, j’imagine que, quand en plus,on a un handicap, on doit se poser encore plus de questions. Quelles étaient les vôtres ?

Ariane : Tout simplement, comme toutes les autres mamans : Est-ce que je vais être une bonne maman ? Est-ce que je vais surmonter les obstacles ? Bizarrement la surdité ne m’est pas apparue comme un problème. Elle fait parti de mon quotidien, c’est une partie de moi, donc je n’y ai même pas pensé.

Quelles ont été les réactions de ton entourage à la naissance de tes enfants ?

Ariane : La première question que tout le monde me posait était : Il entend ? Ce qui a eu le don de m’énerver. Au lieu d’admirer mes loulous qui venait d’arriver, les gens se focalisaient directement sur leurs oreilles à cause de mon handicap à moi. Même si je peux comprendre cette question puisque nous, les parents sommes sourds, c’est devenu très lassant… Et souvent quand je rencontre de nouvelles personnes, la question revient…

Quand bébé pleure, comment fais-tu pour t’en apercevoir ? as-tu des trucs et astuces pour comprendre ses messages, ses alertes ?

Ariane : Grâce aux nouvelles technologies, certains appareils nous avertissent des événements sonores qui surviennent autour de nous : pleurs de bébé, sonnette de porte, alarme incendie… Tous les sons sont transformés en impulsions lumineuses et/ou vibrantes. Cela répond aux besoins de chacun. Par contre ils ne sont pas toujours efficaces. Une lumière peut se déclencher lors d’un toussotement, et dans ce cas on se demande ce qu’il se passe…  On peut ajouter des caméras, qui nous permettent de voir et nous évitent de nous déranger pour rien…

Comment communiques-tu avec tes enfants ? 

Famille_Ariane

Ariane : Je communique avec eux en langue des signes qui est ma langue maternelle. Il n’y a pas d’autre alternative puisque je ne parle pratiquement pas (Vous avez déjà essayer de parler en vous bouchant les oreilles ? pas facile hein… ). Leur mère c’est moi. C’est moi qui m’occupe d’eux, et je les assume !  C’est la même chose pour leur papa. Nous avons pris la décision ensemble, et sans problème. Nos enfants ont appris à signer tôt : vers 8 mois. Le premier signe du premier a été la fusée ! Qui peut me dire que son enfant a dit le mot fusée à cet âge là ? C’est magnifique de le voir s’épanouir, on s’est vite compris. Par ailleurs, je ne peux pas leur apprendre à parler, puisque je parle mal. Je suis un mauvais exemple pour ça, ils ne peuvent se calquer sur mon modèle. Ma voix n’est pas la même qu’un entendant, mon élocution n’est pas la même puisque je ne m’entends pas mais je l’assume elle aussi. Je préfère que mes enfants apprennent à parler correctement avec des entendants qui pourront corriger leurs erreurs de français par exemple.

Tu es privée de l’ouïe, les autres sens comme le toucher ou la vue doivent jouer un rôle important dans la relation que tu as avec tes enfants ?

Ariane : Oh oui ! La vue chez les sourds est large…. On n’a pas le même champ de vision que les entendants.. comme si c’était plus ouvert. Le toucher, évidemment, est très important aussi pour moi. Je peux montrer plusieurs sensations à mes enfants. Ils ont une sensibilité plus forte que nous.

Le plus grand des loulous, a-t-il pris conscience du handicap ? Comment réagit-il ? 

petit_Ariane

Ariane : Oui il connait la différence. La preuve, il sait comment communiquer avec nous les parents sourds ou ses grands-parents entendants. Il switch. Pour l’instant il prend bien cette différence. Il l’apprend et la vit avec nous au quotidien. Mais je me méfie de la pression sociale.. et du regard des gens. Peut-être le vivra-t-il mal un jour ? ou au contraire avec le recul il se rendra compte de ce que ça lui a apporté .. L’avenir nous dira !

Tes enfants sont entendants, ils vont donc devenir bilingues. La langue des signes, et la parole. Peut-être plus tard ils voudront apprendre la langue des signes à leurs camarades. Qu’en penses-tu ?

bebes_ariane

Ariane : Pourquoi pas ? Je ne vois pas ou est le mal. Au contraire la langue des signes permet de travailler la motricité, ainsi que la synchronisation entre la pensée et le geste. Il faut réfléchir à toute vitesse. Et puis être bilingue, quelque que soit la langue, c’est toujours un plus.

Quels conseils donnerais-tu à d’autres mamans ou futures mamans sourdes ?

ariane_enfants

Ariane : N’ayez pas peur. De transmettre la langue des signes à vos enfants, même si ils sont entendants. Ne vous posez pas trop de questions sur l’éducation, sur la communication entre votre bébé et vous, tout se fait naturellement, comme toutes les mamans… Transmettez à vos enfants les valeurs qui sont aussi importantes pour vous.

Un petit message à faire passer ?

Ariane : L’ignorance est une faiblesse, et certains disent des bêtises parce qu’ils ne connaissent pas le handicap. Renseignez-vous avant de juger. Je suis une maman sourde avec 2 enfants en bas âge, j’élève mes petits. Ce n’est ni la surdité, ni la pression sociale, ni l’ignorance des autres qui m’empêchera d’être heureuse et d’être fière de mes loulous !

—————————————————————

Le mot de la fin : Finalement Ariane est une maman comme les autres. Aimer ses enfants, n’est-ce pas le plus important ? J’espère que cet article pourra montrer qu’au delà de certaines difficultés, quand on veut on peut. Avec de l’organisation, de l’amour et de la bonne volonté, rien ne peut freiner ses envies.  Merci à Ariane d’avoir joué le jeu et souhaitons lui beaucoup de bonheur parce qu’un nouvel arrivant va bientôt faire son entrée dans la tribu 🙂

bebe_arianne

4 Commentaires
    1. Leax

      Merci Paula 🙂

      Reply
  1. Le Quotidien d'une Maman

    Très très bel article.
    Bravo à ces deux parents et à leurs amours.

    Reply
    1. Leax

      Merci pour eux 🙂 C’est vrai qu’ils sont trop mignons ces deux ptits bouchons 🙂

      Reply

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Copyright © 2020 Lea Del Aguila. Les illustrations publiées sur ce site sont protégées par les lois françaises et, en particulier, par les dispositions du Code de la propriété littéraire et artistique.